Le bilan de fertilité du couple

Des tests complets sont essentiels pour déterminer les causes de votre infertilité et le traitement adapté. Votre médecin commencera généralement par les tests les plus simples et les moins invasifs. Si ces causes ne sont pas identifiées à l'issu de ces premiers examens, des tests plus poussés pourront être programmés.

Fertilité féminine : examens médicaux et tests couramment réalisés chez la femme

En savoir plus sur la fertilité.

Examen gynécologique

Au cours de l'examen gynécologique, votre médecin recherchera des anomalies génitales ou d'autres signes physiques pouvant être associés à des problèmes de conception.

Echographie

Les organes reproducteurs sont examinés à l'aide de sondes à ultrasons. Cet examen sans danger et indolore est pratiqué par voie vaginale et permet une vision plus précise des ovaires, des trompes de Fallope et de l'utérus.

Bilan hormonal

Les taux d'hormones dans le sang sont dosés à certains jours du cycle pour vérifier la maturité des ovocytes.

Hystérosalpingographie

En cas de suspicion de lésions des trompes de Fallope, un produit de contraste est injecté par voie vaginale dans l'utérus. La radiographie permet ensuite de visualiser l'utérus et les trompes de Fallope afin de détecter la présence de blocages éventuels.

Hystéroscopie

Un instrument de visualisation est introduit par voie vaginale dans l'utérus pour déceler des malformations de l'endomètre, la présence de myomes, de fibromes ou de lésions des trompes de Fallope. Si nécessaire, une intervention chirurgicale mineure peut être pratiquée en même temps.

Cœlioscopie

Sous anesthésie, un instrument muni d'un système de visualisation télescopique est introduit par une petite incision abdominale au-dessous l'ombilic pour visualiser l'utérus, les ovaires, la cavitépelvienne et les trompes de Fallope. Il est aussi utilisé pour identifier l'endométriose. Si nécessaire, des prélèvements de kystes, de fibromes ou de tissu endométriotique peuvent être réalisés en même temps.

Fertilité masculine : examens médicaux et tests couramment réalisés chez l'homme

En savoir plus sur la fertilité

Examen des organes génitaux et échographie

L'examen initial est réalisé par un spécialiste des troubles génitaux masculins : un urologue ou un andrologue. Le médecin effectuera une palpation, un examen physique des testicules et de l'épididyme pour déceler toute anomalie. Il examinera aussi la prostate par voie rectale. Une recherche plus détaillée peut impliquer la pratique d'une échographie des testicules et de la prostate.

Spermogramme

Il s'agit de l'analyse biologique du sperme évaluant le volume de recueil ; le nombre, la mobilité, la viabilité et l'aspect morphologique des spermatozoïdes. Si le nombre de spermatozoïdes "de qualité" s'avère être suffisant, un prélèvement de tissu testiculaire peut être effectué pour évaluer la production de spermatozoïdes.

Bilan hormonal 

Une production excessivement faible de spermatozoïdes peut être causée par un déséquilibre hormonal. Pour exclure cette possibilité, les taux d'hormones dans le sang sont analysés. Les troubles hormonaux sont moins fréquents chez les hommes que chez les femmes.

Tests génétiques

Il peut être demandé aux hommes produisant un faible nombre de spermatozoïdes de faire une analyse de sang pour déceler des anomalies génétiques.